Bienvenue sur le blog de Noëlla Cailly

Bienvenue sur le blog de Noëlla Cailly

COUPURES DE PRESSE

Est Républicain du 13 février 2019
 
retouche patrick.jpg
 
 
 
 
Est Républicain du 31 janvier 2019
 
 
pour Facebook.jpg
 
 
Le bulletin des ASCEENS
 
intervention essey.jpg
 
 
 

 Est Républicain 22 Décembre 2018
 
 
café littéraire3.jpeg
 
 
 
 
 Est Républicain 31 janvier 2017
 
 2018-01-31-er-noella-cailly.jpg
 
 
 

Est Républicain 30 décembre 2017 Verdun
 
voeux de Noëlla à Plume.png
 
 
 
 
 
Est Républicain
            ouvrage à vendre .jpg
 
 
 
Est Républicain 19/03/2017  Pause café à Varangéville
 
des-auteurs-et-des-livres-1490287881.jpg
 
 
 
Est Républicain  12/10/2016  Bar-le-Duc : les auteurs animent les collèges.   
    
      Nous avons rencontré six classes, au collège Poincaré et trois classes à Émile Zola. Le but, répondre aux questions des élèves et leur expliquer le métier d’écrivains. "Pour beaucoup les écrivains ne sont plus de ce monde", sourit Marie-Josée Ambard l’une des six écrivains qui ont animé des petits ateliers.                              
                                                                 

 

 
 
 Article du jeudi 09 septembre 2016 (Photo  de Mr. Joël Thomas correspondant de l'Est Républicain 
 
septembre 2016.jpg

. .  
 
 
Je remercie infiniment Mr  Filipe PINHO Maire de Chaligny et toute l'équipe de l'association du foyer des Jeunes de la commune ainsi qu'à toutes les personnes qui ont œuvrées pour que ce salon soit parfaitement réussi avec une pensée particulière pour
Béatrice Bentz et Michèle Melchior que j'embrasse chaleureusement !
 
 chaligny mars 2016.jpg
 
 
 Autour du livre à Chaligny.jpg
 
Est Républicain du mercredi 26 août 2015
 article de l'Est Républicain.jpg
 
 
 
 Paru le 26 Avril 2015 à l'occasion de l'inauguration de l'arbre à livres au Prieuré de Varangéville
article est républicain du 26avril 2015.jpg
 
 
 
le 3 mai 2015
 journal est républicain.jpg
 
 
 
La Liseuse
 1458691_499681730144098_933369275_n.jpg
 
 
 
 
est.jpg
 
 
 
 
 
Sélection E-C. 560.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 Souvenir d'une belle rencontre à Delme
 
 rencontre à Delme.jpg

 Est Républicain 24 sept 2014-001.jpg
 
 
 
 
 Vmatin.jpg
 
 
 
 
 
 
salon du livre de St Nicolas de port.jpg
 
 
 Article de l'est Républicain du 6 juin 2014 Avec entête Est Républicain.jpg
 
St Nicolas de Port.jpg
 
 
 
 
 
laxou2013.jpg
 
 
 
 
 varangéville.jpg
 
  

 

Mairie de Varangéville a partagé un lien.
Bulletins municipaux - Varangéville
varangeville.fr
 Dans le bulletin d'informations municipales du mois d'Avril 2013
 

 

 
 
L'ALBUM DE NOS RENCONTRES .
Vendredi 29 Mars 2013
Soirée marinière chez "Laissez nous cuire"

 

le 29 mars 2013 de 19h à 20h
  

  

Echo des Vosges le 21/02/2013

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
 
 
 
 
   
 
 
 
 

 

 

 
L'EST RÉPUBLICAIN
 
Meurthe-et-Moselle    Janvier 2011
__________________________________________
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

  
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

  

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

                                           

 

 


21/05/2010
0 Poster un commentaire

TOUS LES LIVRES


08/11/2016
1 Poster un commentaire

OÙ TROUVER LES LIVRES ?

 Vous pouvez vous les procurer

   

           À LA LISEUSE

      Librairie-Papeterie     

      96 Rue Gabriel Péri,

54110 Dombasle-sur-Meurthe

 

 

 

 

Maison de la Presse

 7 rue Notre Dame

Saint-Mihiel 55300

 

 

 

Aux Editions de l'officine

39 rue de Massy, 92160 ANTONY

TEL : +33 (0) 1.40.22.63.05

 

 

 

Au Hall du livre

rue St Dizier

54000 Nancy (sur commande)

 

 

 

 

Vous trouverez "La fille de l'eau"  au 

 

  AAMB  Musée de la batellerie 
            3 place Gévelot,
78 700 Conflans Sainte Honorine                                                                                                                          

 

                         ou

 

Contactez l'auteur à l'adresse suivante :

             

  noella.cailly@free.fr

 

 

 

  Merci de votre fidélité. Amitiés.

 

    



 

 


28/03/2011
4 Poster un commentaire

Livre en cours de préparation :

Chers lecteurs, vous êtes de plus en plus nombreux à me réclamer un nouveau livre. Je peux vous dire que, déjà, une nouvelle création romanesque prend racine dans les histoires de famille au travers des siècles avec tous les secrets et les passions qui les animent. Le livre est en cours de construction, je vous en parlerai un peu plus tard...Si vous tenez à en être informé, je vous invite à visiter cette page de temps en temps.

 

 

Comme d'habitude,je me laisse porter par les personnages, c'est eux qui font l'histoire. 

 

L’écriture reste fluide, expressive, avec des phrases apportant le sens du détail et des dialogues proches du réalisme. Quoi qu'il en soit, comme à chaque fois, dès les premières pages, vous serez plongés dans une extraordinaire aventure et, tout comme moi, vous aurez envie d'en connaître la fin.

   

 

 Je vous souhaite de prendre autant de plaisir à lire les romans que j'en ai pris à les écrire.

 

 

Bises à tous.

 

Noëlla

 

     

 

 

 

 

 


05/11/2014
3 Poster un commentaire

CITATIONS de l'auteur

 

 

 

 Vous pouvez reproduire mes citations, mes pensées du jour, mais puisqu'elles sont protégées, veuillez indiquer leur origine et m'en informer. Je vous en remercie.  

 

                                                                                                                                                                                                  

                                                                     ***********

 

 

 

     ******************************************************************************                                                             

 

La poésie est un cri qui vient du cœur.

 

 

 

******************************************************************************  

 

 

Pour que le vin fasse du bien à l'homme, il faudrait que la femme le boive ! 

 

 

******************************************************************************  

                                                       

C'est drôle comme les gens ont toujours tendance à accuser les autres de leur  

  échec ils y parviennent assez bien tous seuls.      

  

 ****************************************************************************** 

                                                                                                  

Souvent, on est attiré par l'habit mais on est vite désenchanté par l'esprit. 

 

  ****************************************************************************** 

                                                                                                                                                                                                                             

Attention ! À être l'homme du jour, dès le lendemain on est l'homme d'hier !  

(Jean castelli )  

  

******************************************************************************                                                        

  

Une rumeur sexuelle court plus vite qu'une rumeur littéraire. 

  

******************************************************************************                                                          

  

Au lieu de penser qu'il faut beaucoup d'argent pour vivre, apprenez donc à vivre avec peu d'argent. 

  

  ******************************************************************************                                                         

                                                                                                  

Sur cette terre nous sommes 7 milliards d'habitants, tendons-nous la main, nous avons tous besoin les uns des autres pour avancer.  

  

    ******************************************************************************                                                  

  

Un homme voit toujours ce que sa femme ne fait pas, mais jamais ce qu'elle fait. 

                                                                          

   ******************************************************************************                                                        

 

 Écrire c'est hurler ce qu'on n'oserait dire. 

 

 

 ****************************************************************************** 

 

 Ne va pas chercher la guerre à l'étranger, tu la trouveras facilement chez tes proches.  

                                                         

******************************************************************************  

 

Je croyais n'avoir plus de larmes à verser mais c'est mon coeur qui continue de pleurer. 

  

******************************************************************************                                                                                                                                                                                                  

 

Tes paroles te laisseront soubrette alors que ton silence te fera reine. 

  

  ******************************************************************************                                                                                                                                                                                                                      

 

Apprends à vivre avec la solitude c'est une véritable amie pour la vie. 

  

  ******************************************************************************                                                        

 

Pour connaître son coeur, il faut savoir écouter sa musique. 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

  ******************************************************************************                                                         

 

Ma plume murmure ce que ma bouche n'oserait dire. 

  

   ******************************************************************************                                                     

 

  Pour vivre heureux, vivons sans maître.   

 

******************************************************************************  

 

Un laquais restera toujours un laquais même s'il porte des vêtements de pourpre.  

  

  ******************************************************************************                                                

                                                

Pourquoi vouloir s'entêter à chasser ses défauts alors qu'ils reviennent au galop. 

  

******************************************************************************                                                    

                                                                                                                             

Pour t'oublier, il faudrait qu'on m'apprenne à ne plus penser. 

  

******************************************************************************                                                    

 

L'écrivain doit écrire ce qu'il voit, ce qu'il entend, ce qu'il imagine avec sa propre sensibilité et rester fidèle à sa propre nature. 

  

******************************************************************************                                                       

 

Ouvre tes bras à l'étranger, sinon vous serez deux étrangers. 

          
******************************************************************************                                                                                              

 

La passion est le moteur qui mène à tout.  

  

******************************************************************************   

 

Force, pousse le vent et tu atteindras les montagnes.     

 

******************************************************************************                                                                                                           

                                                   

Pour mieux passer l'hiver, maquille ton coeur en poème. 

                                                                                                                                                                  

******************************************************************************   

 

La grande douleur finit par s'estomper mais elle ne s'efface jamais. 

                                                                                                  

  ****************************************************************************** 

 

Pourquoi  vouloir  s'entêter  à corriger l'homme, on ne ferait que déplacer ses défauts. 

  

******************************************************************************                                                     

 

Prends garde ! Ta haine est si intense qu'elle te rend sourd et aveugle, elle te met bien en dessous de celui que tu hais.

 

 ******************************************************************************  

                                                 

On ne sait jamais de quoi demain sera fait, alors, vivons  intensément le moment présent.   

                                                                                                  

******************************************************************************   

 

Que l'ont soient riches ou pauvres, on reçoit tous l'héritage de nos parents. 

  

******************************************************************************                                                 

  

Plus la vie s'étire, plus on voudrait l'étirer. 

                                         

******************************************************************************                                                   

 

L'amour est un piège dans lequel chacun tombe irrésistiblement. 

                                                

******************************************************************************                                                     

  

 La plus grande des libertés qui nous est donnée est le droit de penser.  

  

 ******************************************************************************                                                   

  

Si tu as reçu l'amour en héritage, alors, dis-toi que tu es riche ! 

 

 ******************************************************************************                                                   

 

Les hommes sont  comme de petits insectes qui s'écrasent les uns les autres pour arriver à leur but. 

 

 

******************************************************************************  

 

La récolte de demain est dans la semence d'aujourd'hui.       

           

******************************************************************************                                                    

       

On passe une partie de sa vie à aimer et  l 'autre partie à pleurer ceux qu'on a aimés. 

                                                     

******************************************************************************                                                 

 

Le chemin de l'amitié devrait toujours être parsemé de fleurs et de bonté. 

  

******************************************************************************                                                     

  

Le bonheur se heurte à plusieurs actes et il en manque toujours un pour être heureux. 

 

 

******************************************************************************                                                     

 

Si vous saviez comme j'envie ma famille et mes amis d'être aimés autant que je les aime ! 

  

  ******************************************************************************                                             

  

Les femmes sont de petites fleurs fragiles, il faut savoir garder leur coeur lorsqu'on les a cueillies. 

                                                      

******************************************************************************                                                                                        

  

 Lorsqu'on a connu le malheur, on ne peut  jamais tourner la page, on apprend  à vivre avec. 

 

 ******************************************************************************                                                      

 

Abrège un peu ton discours, trop de mots peuvent  te nuire.  

  

******************************************************************************                                                      

 

On peut changer l'heure mais jamais arrêter le temps. 

  

******************************************************************************                                                      

  

Je n'accepte pas qu'il y ait des pauvres alors qu'il y a tant de  riches.  

                                                           

 ******************************************************************************                                                    

 

Quand le sexe passe avant la raison il fait des ravages mais quand le coeur passe avant la raison il fait bon ménage. 

 

 ******************************************************************************                                                   

                                                 

 Il ne faut jamais oublier d'où l'on vient, mais que cela ne nous empêche pas de regarder vers le haut.

 

 

 ******************************************************************************                                                   

 

Quand le coeur parle, laissons-le parler, il n'y a rien de plus vrai. 

   

******************************************************************************                                                   

 

Tu peux écouter les conseils mais tourne-toi vers celui qui te donne des exemples.

 

 

******************************************************************************  

 

Chacun va à Dieu même s'il ne prend pas le même chemin.

 

****************************************************************************** 

                                                     

 Le joli mois de mai donne un coup de pouce à la destinée.

 

******************************************************************************                                                               

                                                  

 Ne cherchons pas à tuer le temps, c'est lui qui nous tue.

 

 

******************************************************************************  

                                            

Un auteur se réjouit de petites victoires pour se réconforter des grandes défaites.

                                                

 

******************************************************************************                                                  

 

 Les jours sont longs mais la vie est courte.

 

 

******************************************************************************                                                        

 

Les  bonnes gens sont des jouets entre les mains des grands qui les manipulent à l'aide de ficelles pour les faire basculer dans tous les sens.     

                                                               

 

******************************************************************************                                                                   

 

 

Etre toujours triste c'est ne penser qu'à soi.

 

 

******************************************************************************                                                                                 

 

Sur un paquet de cigarette, on lit "fumer tue" et, on augmente le prix du paquet comme s'il était une denrée rare et salutaire.

 

 

******************************************************************************                                                   

 

Le passé est la clé de ton avenir, sache bien t'en servir.

 

 

******************************************************************************  

 

 L'amitié est une plante qui croît vite une fois qu'elle a pris racine.

 

 

 ******************************************************************************                                          

 

 Si l'ennui se trouve chez toi, c'est qu'il est entré par la porte de la paresse.

 

 

*****************************************************************************                                                   

 

 Le plus grand triomphe de l'écrivain c'est lorsqu'il a surpris ses lecteurs.

                        

 

******************************************************************************                                                  

 

 Aide-toi, personne ne t'aidera autant que toi.

 

 

******************************************************************************  

 

 Parfois, le silence en dit plus qu'un long discours.

 

 

****************************************************************************** 

 

La méchanceté d'autrui fait d'un chat un tigre.

 

 

****************************************************************************** 

 

 On fait avancer l'âne avec une carotte et l'homme avec du blé.

 

 

******************************************************************************                                                             

 

 

La vie est un berceau qui t'ouvre les bras et te berce jusqu'à ce que tu t'endormes.

 

 

******************************************************************************                                                     

  

Plus on veut faire le grand, plus on paraît petit.

 

 

 ****************************************************************************** 

 

De tous les animaux de la terre, l'homme est l'un des plus cruel.

 

 

 ****************************************************************************** 

  

Il faut écrire le passé pour comprendre le présent.

 

 

******************************************************************************                                                   

 

 Les grandes joies sont comme les grandes douleurs, elles nous laissent sans voix.

 

 

******************************************************************************                                                   

 

 Que l'on soit noir, jaune ou blanc, dites vous qu'on se ressemble car on a tous le même sang qui coule dans nos veines....

 

****************************************************************************** 

 

 La fille de l'eau fait couler beaucoup d'encre .

 

 

****************************************************************************** 

 

  

 De tout temps, l'homme fait du mal aux bêtes, mais tel un serpent, il rampe devant celui qui le domine.

 

 

***************************************************************************** 

  

On peut tout nous supprimer, mais, jamais on ne nous enlèvera le droit de penser.

  

 

****************************************************************************** 

 

La gentillesse est une qualité de l'intelligence disait Voltaire 

 

 Je pense qu'il avait raison, la gentillesse attire les gens méchants et il  faut beaucoup de souplesse, d'intelligence pour les supporter.

 

  

****************************************************************************** 

 

 Les bonnes gens fonctionnent avec leurs émotions et les grands avec le pognon.

 

 ****************************************************************************** 

 

Il ne faut jamais dédaigner les petits, c'est grâce à eux qu'il y a des grands.

 

******************************************************************************  

 

La femme déplore les inégalités entre hommes et femmes et pourtant c'est la femme qui fait l'homme.   

 

******************************************************************************                                                                                       

 L'homme est un animal très étrange, plus on lui fait du bien, plus il nous fait du mal.

 

 ******************************************************************************                                                                     

 

Ne prenez pas ma gentillesse pour de la  faiblesse, mon silence pour de l’ignorance et mon calme pour de l’acceptation, c'est tout simplement une  forme de respect.

 

 ****************************************************************************** 

 

Le décès d'un être cher vous laisse une blessure, c'est comme un abcès qui ne guérit jamais.  

                                                              

  ******************************************************************************                                                                    

 

Certaines personnes t'ont rejeté parce que ta lumière est trop intense, que cela ne t'empêche pas de continuer d'être étincelante.

 

   ******************************************************************************                                                                

 

C'est formidable ce que l'on apprend en écrivant !

 

 ******************************************************************************                                                                                                               

 

 L'amour pour ses enfants, quoiqu'ils en pensent, est incommensurable.

 

 

******************************************************************************  

 

La guerre est comme une maladie grave, il faut apprendre à vivre avec.

 

 

******************************************************************************

 

Rien ne sert de se casser la tête pour paraitre, la nature se charge de nous effacer lentement du circuit.

  

******************************************************************************

  

 

 Plus les choses sont cachées, plus on éprouve du plaisir à les découvrir

 

 

 

******************************************************************************

  

Prends garde ! Ta haine est si intense qu'elle te rend sourd et aveugle, elle te met bien en dessous de celui que tu hais.

 

 

******************************************************************************

 

 

Même si tu regardes vers le haut, n'oublie jamais d'où tu viens !

 

 

 

******************************************************************************

 

 

Il faut toujours réfléchir avant d'agir. 

 

 

 ******************************************************************************

 

    Sans toi, je ne suis rien, sans moi, tu n'es rien.

 

  ******************************************************************************

 

Les silences sont plus éloquents que les paroles.     

 

 

 ******************************************************************************

 

 

 

 

                            

 

                                                Textes protégés  sous Copyright France . Reproduction interdite

 

 

        Vous pouvez me laisser un petit commentaire, une trace de votre passage m'est toujours agréable et c'est tellement encourageant ! 

 


14/08/2012
7 Poster un commentaire

DÉDICACES 2019

  DSC00184.JPG

                             

 

 

Dimanche 3 février salon du livre de 10h00 à 18h00- Salle des Fêtes de St Nicolas de Port- 27 rue Jolain (54)

 

Jeudi 7 février de 15h00 à 16h00 rencontre à la MJC Jean Savine Clairieux Villers-lès-Nancy

 

Vendredi 15 février à 18 heures rencontre littéraire bibliothèque Essey-les-Nancy

  

Dimanche 24 février de 10h00 à 18h00 salon du livre Salle Jean Ferrat Bd Albert 1er Villers les Nancy (54) 

 

Samedi 2 mars de 10h00 à 18h00  dédicace à Auchan Tomblaine avenue Eugène Pottier 

 

Dimanche 10 mars de 10h00 à 18h00 salon du livre- Salle socio culturelle de Lemainville

 

Samedi 16 mars de 10h00 à 18h00 Auchan centre commercial Nancy Laxou La sapinière 

  

Dimanche 24 mars de 10h00 à 18h00 salon du livre collége Ferdinand Buisson Thiaucourt-Regniéville 

 

 

 

 

 

Au livre sur la Place à Nancy :

Vendredi 13 Septembre 2019, Samedi 14 Septembre 2019 et Dimanche 15 Septembre 2019 de 10h à 19h

 

 

 

 

 

 

 

  (d'autres dates viendront s'ajouter) 

 

 

 

 

      

 

               


28/08/2012
10 Poster un commentaire

CRITIQUE LITTÉRAIRE- donnez votre avis sur les ouvrages

 

 

Article de Mme Hélène Arvel, romancière, publié le 15/02/2013 

 

La fille de l’eau

 

 Fille de mariniers, Noëlla Cailly, enrichie de leur culture et forte de ses connaissances, a su, au travers d’un roman fluide et prenant, nous faire partager cette vie pleine de contraintes dans ces milieux fermés que sont les péniches, en décrivant avec justesse, le rude et acharné travail des hommes et celui non moins dur de leurs femmes qui élèvent les enfants et aident leurs maris dans des conditions difficiles. Mais l’auteure a su aussi nous faire apprécier l’entraide, l’amitié des mariniers, leur vie simple et pourtant si riche de souvenirs sur tous les pays traversés, les contacts avec les « gens d’à terre », la cellule familiale protégée, malgré l’obligation, pour les enfants, de faire leurs classes en internat. Mais « La fille de l’eau », c’est aussi un éclairage neuf sur l’évolution du trafic sur les canaux depuis la guerre, la reconversion des hommes avec la diminution du nombre des péniches et leur utilisation. Au travers de ce roman, nous apprenons aussi le travail de l’éclusier et la place de sa femme auprès de lui en toutes circonstances. C’est une incursion instructive dans ce monde souvent méconnu et pourtant si attachant, qui nous est dévoilée ici avec beaucoup de sincérité.

Hélène Arvel

 

 

 

    

Article de Mr Marcel Cordier, écrivain et chroniqueur littéraire, paru dans l'Echo des Vosges le 21/02/2013 

 

 

* la fille de l'eau (auto-édition, 302p. 19,50 euros) est le huitième livre de Noëlla Cailly qui, en quinze chapitres, nous conte la vie d'une famille de mariniers. Le style est simple à l'image de ces héros du quotidien. L'action du roman se situe essentiellement en Lorraine, autour de Marie, née en 1941 sur la péniche arrêtée sur le canal de la Marne au Rhin (178 écluses !) à Varangéville. Sa mère Pélagie, dont l'adolescence fut difficile, est une "frêle petite femme", comme pour tous les bateliers ou mariniers ("c'est la même chose") "vivant sur l'eau et sur terre" saint Nicolas est son saint patron. L'auteur sait de quoi elle parle : elle-même est la fille de mariniers qui "prennent tous leur métier à cœur", éclusiers compris. On découvre une adorable grand-mère, l'oncle Raymond et tante Zelma, l'usine Solvay, le tunnel de Mauvages et les chantiers Munier à Frouard. Marie épouse l'éclusier Louis. Elle va travailler aux tissages Boussac puis dans sa boutique-épicerie de Varangéville. Elle sait qu'il faut pardonner, travailler avec acharnement et que "l'on ne peut être heureux qu'en partageant", malgré la mort, la maladie et les souffrances.Un livre de vie, un document rare sur un métier méconnu dans une époque toute récente et révolue.* 

Marcel Cordier. 

 

 

  

Article de Mr Jean Castelli écrivain - historien déposé sur son blog le 01/03/2013 

 

La fille de l'eau.

 

Lors de vos promenades le long des canaux navigables, vous vous êtes sans doute interrogé sur la vie des mariniers au passage d'une péniche. Ces gens que vous trouvez mystérieux par ce qu'ils ne font que passer. Vos questions demeurent ! Ne vous privez pas de la réponse : Noëlla Cailly dans son dernier livre, "La Fille de l'eau" vous décrit leur vie,de façon simole avec coeur et bien documenté. Qui pouvait mieux le faire, elle est descendante de plusieurs générations de mariniers et née sur une péniche. Ne vous privez pas de cette lecture enrichissante. Ce qui m'a m'a fait encore plus regretter leur raréfaction.  

Jean Castelli. 

 

 

 

Photo et Article de Mr Serge Beyer, poète lorrain, publié le 6 février 2018 


chaland.jpg

 

La fille de l’eau

  Je viens de terminer ma balade fluviale au milieu de tes mots, à respirer l’odeur  du canal. Si si , celle de ses eaux, de ses berges , est reconnaissable ! Elle a le parfum de la nostalgie et des rêves de partance…En principe, j’ai du mal à prendre du plaisir dans la lecture de descriptions détaillées, mais là, dès les premières pages et tout au long de ton livre, j’ai aimé les parcourir et même à m’y ancrer comme à des bollards  ressurgissant d’un lointain passé.  Pour bien des raisons, je crois que, petit, je ressemblais à cette Marie enfant…J’ai même eu peur de l’orage jusqu’à environ treize ans, âge où  j’ai pu en avoir une approche plus scientifique ! Cela pour avoir vu, vers six ans,  la foudre tomber  à quelques mètres et enflammer un tas de foin, en rentrant d’une sortie le long de la Meuse  sous un orage violent …avec un instituteur  totalement paniqué. Entre passages et chapitres historiques, voire pédagogiques, sociologiques, géographiques, cette fille de l’eau m’a conduit bien au-delà de l’houle et de l’hiloire pour traverser des moments de rudesse, de tendresse…des moments de vie en fait ! J’y ai retrouvé  des gens que j’aurais pu croiser, que j’avais  certainement rencontrés, mes jeux de mômes, mes pensées, mes rêves, ce monde des adultes qui ne comprenaient rien à celui des enfants qu’ils n’avaient sans doute jamais  été. J’y ai reconnu des odeurs, des voix, des images, des phrases. J’y ai revu les forains, les laveuses que j’ai eu également l’occasion de côtoyer régulièrement. Mais c’est surtout moi que j’ai rejoint au long des pages…Marie est restée à terre…Aujourd’hui on ne « déchire « plus guère de péniches à Conflans, Solvay est coté au CAC 40…J’aime toujours autant monter à bord, pour quelque raison que ce soit, vivre un éclusage, ou rêver assis sur les pavés d’un quai , qu’il soit au bord de l’Ourq , de la Meuse ou de toute autre voie fluviale…

Serge Beyer

 

 

 

 

 

 

Article de RChris déposé le 24 avril 2018 sur Babelio.

 

 

251077_3781.jpeg

 

 

 LE TEMPS DES MOISSONS 

 

Après avoir fait mon lacavore (soupe d'orties et salade de boutons de pissenlits du jardin), j'ai voulu faire "localecteur" lorrain en lisant une histoire de proximité géographique (Varangéville). Cela se passe en 1910 à 1925, cependant la guerre ce sera celle d'Armand, prisonnier de guerre. à son retour, les séquelles perdureront et agiront durant cette période de prospérité économique des années 20. 

L'histoire est bucolique. La vie pourtant monotone est joyeusement idéalisée. J'ai passé un bon moment de lecture.  

 

 

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Une critique littéraire bonne ou mauvaise fait toujours avancer. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

        


 

 

 

    


01/03/2013
0 Poster un commentaire

COMMANDE de livres à Noëlla Cailly

                                                    

 

 

 

 

 

  

 

                                      noella.cailly@free.fr


15/10/2017
2 Poster un commentaire

Diaporamas- photos d'auteurs et lecteurs lorrains




31/01/2016
0 Poster un commentaire

"Par amour pour mon père" interview de Mr Gilles Laporte

Née sur une péniche à Varangéville, elle a passé son enfance a naviguer sur nos canaux du Nord Est, puis a été touchée par le virus de l'écriture. Aprés une carrière d'éducatrice, Noëlla Cailly s'est mise au roman, une douzaine publiés à ce jour, et qui tous témoignent de sa générosité et de son optimisme. (Gilles Laporte)

 

 

Monsieur Gilles Laporte fait partager sur les ondes de RCF avec talent et passion ses coups de cœurs littéraires et donner goût à la lecture.

 Un grand merci à Monsieur Gilles Laporte qui m'a invité le 31 janvier 2018 et m'a reçu en toute sincérité et cordialité. Seulement, au comble de ma joie, j'ai perdu tous mes moyens, c'est émouvant d'être interviewée par un grand auteur et conférencier. Si vous écoutez l'enregistrement, je vous demande d'être indulgent.

 

  Cliquez sur le lien ci-dessous :

 

"Par amour pour mon père" de Noëlla Cailly - RCF

 

 

 


08/02/2018
0 Poster un commentaire

Article sans titre

 

 

 

 

 

 


19/01/2017
0 Poster un commentaire

LA RIVIERE (poème)

La Rivière

 

 

Ô douce Rivière,

Tu es comme une souveraine

Veillant sur tes sujets

Égarés dans les lisières !

 

Rien ne t’échappe,

Par monts et par vaux, tu détales,

Après avoir pris ta source

Entre le Hohneck et le col de la Schlucht.

 

Connais-tu tes enfants ?

Tes petits affluents,

La Vezouze, la Mortagne et le Rabodeau,

 Tous contents de ce cadeau !

 

La Meurthe,

Tu as donné ton nom,

Bien généreusement au département.

Alors, la part du lion est alléchante,

Pour ton amie la Moselle.

 

Dans l’ombre, elle te surveille

Rêve de te rencontrer

Mais toi, tu as tout Nancy à traverser

Avant de la croiser.

 

Vous irez vous jeter

Dans les bras du Rhin,

À Coblence,

Pour vous lancer ensemble,

Dans la mer du Nord.

 

Douces rivières,

Ne soyez plus en colère.

Ne sortez plus de votre lit douillet.

Sachez que vous appartenez

Toutes les deux,

Au bassin français Rhin-Meuse.

 

 

                     Noëlla Cailly


27/04/2016
6 Poster un commentaire

Mon amie la Plume (poème)

 

Mon amie la Plume

  

Telle une plume remplie de délicatesse

Tu viens réveiller toutes mes faiblesses.

Ton doux parfum se diffuse

Et mon cœur s’en accoutume.

 

Ami de la Plume, ne t’arrête jamais d’écrire,

 Fais-nous rêver avec de belles rimes.

 Ton âme pleine d’ardeur réchauffe nos cœurs

 Et vient réveiller l’espoir qui se meurt.

 

                                        N.C

 

 

 


06/06/2015
3 Poster un commentaire

Te souviens-tu ? (Poème)

Matilda, te souviens-tu ?

  

Matilda, te souviens-tu de moi, chère amie ?

 

Des jours heureux quand nous étions assises

 

Sur les bancs de l'école avec nos blouses grises ?

 

Oh, te souviens-tu de nos jeux stupides ?

 

On jouait au ballon ou bien aux billes.

 

Nous n'avions pour abri que de vieilles pèlerines.

 

Moi, je n'ai rien oublié de mes ballerines,

 

Le vent du nord était plus méchant qu'aujourd'hui

 

Mes deux petits pieds étaient gelés et meurtris

 

Mais toi, tu t'amusais en lançant de grands cris.

 

De l'hiver, tu t'en fichais, car tes grandes chaussettes,

 

Tricotées en laine, te servaient de chaufferette.

 

Quand la maîtresse nous faisait mettre en rang

 

Avec l'engourdissement de mes membres

 

Il me fallait un temps fou pour me réchauffer

 

Toi, chère Mathilda, tu rentrais toujours pimpante.

 

Oh ! Le vent du nord me fera toujours penser

 

À ces merveilleux souvenirs du temps passé.

 

                                                Noëlla Cailly

 

 

 

                                      

  

 

Textes protégés sous Copyright France . Reproduction interdite.

 


28/02/2013
4 Poster un commentaire

Pâle enfance ( poème))

 

Pâle enfance

 

 

Ma jeunesse ne fut qu'un long tunnel noir

Traversé çà et là par des soleils blafards

Hélas, la pluie a fait un tel ravage

Qu'il reste en mon jardin très peu d'espoir.

 

Ô douleur ! Ô douleur ! Le temps grignote la vie,

Nettoie tout sur son passage, met tout à l'abri.

 

L'automne est arrivé transformant mes idées

Du bout des doigts a changé l'hiver en été

Et les fleurs nouvelles, dont j'ai tant rêvé

M'ont apporté le parfum qui donne la vigueur

À l'obscur jugement qui a rongé mon cœur.

 

                                   

                                                           N.C

 

 

 


19/02/2013
5 Poster un commentaire