Bienvenue sur le blog de Noëlla Cailly

Bienvenue sur le blog de Noëlla Cailly

LA RIVIERE (poème)

La Rivière

 

 

Ô douce Rivière,

Tu es comme une souveraine

Veillant sur tes sujets

Égarés dans les lisières !

 

Rien ne t’échappe,

Par monts et par vaux, tu détales,

Après avoir pris ta source

Entre le Hohneck et le col de la Schlucht.

 

Connais-tu tes enfants ?

Tes petits affluents,

La Vezouze, la Mortagne et le Rabodeau,

 Tous contents de ce cadeau !

 

La Meurthe,

Tu as donné ton nom,

Bien généreusement au département.

Alors, la part du lion est alléchante,

Pour ton amie la Moselle.

 

Dans l’ombre, elle te surveille

Rêve de te rencontrer

Mais toi, tu as tout Nancy à traverser

Avant de la croiser.

 

Vous irez vous jeter

Dans les bras du Rhin,

À Coblence,

Pour vous lancer ensemble,

Dans la mer du Nord.

 

Douces rivières,

Ne soyez plus en colère.

Ne sortez plus de votre lit douillet.

Sachez que vous appartenez

Toutes les deux,

Au bassin français Rhin-Meuse.

 

 

                     Noëlla Cailly



27/04/2016
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres